bio

profilDeutsch version (…)

 

 

 

Plasticienne de l’étrange, Cécile Wesolowski s’exprime dans l’hyperréalité et « la simulation de quelque chose qui n’a jamais réellement existé » (cf. Jean Baudrillard). L’humour, le kitsch, la surproduction, l’accumulation, l’excès d’artifices, le traitement de l’actualité, l’image de la femme et la culture populaire y tiennent une place centrale. La façon dont elle conserve une position décalée tout en utilisant l’humour, déforme les frontières de l’imagination, de la séduction et de la brutalité. Son travail vidéo explore la plupart des personnages féminins dans des situations rejouées se référant à l’histoire du cinéma, aux feuilletons, à internet et au processus d’auto-production.

 

Portfolio April 2016

capture portfolio

 

Artist of the strangeness, Cecile Wesolowski express herself through the hyperreality and “the simulation of something that never really existed” (Cf. Jean Baudrillard). Humor, kitsch, overproduction, accumulation, excess, handling of informations, women’s image and pop-culture play the lead role. The way she keeps a staggered position while using humor, unclear the borders of the imagination, seduction and brutality. Her videos mostly explore female characters in playful situations referring to cinema history, soap opera, tv, internet, social media and self-production.